Le warding en midlane

Par Crème Brûlée, le 02/05/2017

Le « Map Control » est la capacité d’une équipe à contrôler la carte de façon à permettre à ses membres de se déplacer de façon sûre et, à l’inverse, d’empêcher les membres de l’équipe adverse de faire de même. Il s’agit d’une bataille continuelle autour de la vision et dont les atouts principaux  sont les balises de vision et les tourelles. Bien que le support ait un rôle capital à jouer, le «warding» est un effort d’équipe auquel tout le monde doit participer pour que ce dernier soit pleinement efficace. Dans ce dossier, la rédaction de L2P essayera de vous donner les bases théoriques pour comprendre les enjeux d’un bon map control sur League of Legends et vous proposera de nombreux conseils pour remporter la bataille de la vision tout au  long de la partie.

Occupant une place centrale sur la carte, le midlaner d’une équipe a un rôle crucial à jouer pour le map control de son équipe. Un bon contrôle vision de sa lane permettra notamment :

  •    - de prévenir les ganks du jungler adverse ou les décalages des side lanes.
  •    - de prévenir les décalages du midlaner adverse.
  •    - de contrôler les deux objectifs Dragon et Héraut.
  •    - de faciliter les ganks de ses partenaires ou de punir les erreurs de position adverse.
  •    - de décaler (roam) plus facilement sur les side lanes.

Étant seul sur sa lane il est clair que le midlaner devra faire des choix et aura besoin de l’aide de son jungler pour bénéficier d’une vision optimale. En effet, il ne disposera que de 2 balises camouflées et d’une seule balise de vision. Un warding efficace pourrait être le suivant (en rose, les balises de visions ; en vert, les balises camouflées) :

 

        Objectifs, côté blue side :

   1 - Contrôle d’une entrée de jungle adverse / contrer les junglers qui dashent.

   2 - Contrôle d’une entrée de jungle adverse / contrer les junglers qui dashent.

   3 - Contrôle de la rivière / gank par derrière.

   4 - Contrôle de la rivière / gank par derrière.

 

 

 

 

        Objectifs, côté red side :

   1 - Contrôle d’une entrée de jungle  adverse / contrer les junglers qui dashent.

   2 - Contrôle d’une entrée de jungle  adverse / contrer les junglers qui dashent.

   3 - Contrôle de la rivière / gank par  derrière.

   4 - Contrôle de la rivière / gank par  derrière.

 

 

 

Quelques remarques :

  •    - Les balises 3 et 4 sont convoitées par les deux équipes.
  •    - Ce warding est efficace mais ne permet pas de repérer le jungler adverse s’il farme dans sa jungle et ne gank pas.
  •    - L’aide du jungler est indispensable pour avoir la vision des deux côtés de la midlane.

À noter que la différence entre un midlaner qui achète des balises de vision et un qui n’en achète pas sera énorme en terme de map control, plus encore si ce dernier est appuyé par son jungler. Le jungler ennemi sera vu par les balises camouflées s’il se dirige à l’arrière des « pits » du drake ou de l’héraut, de même qu’il sera repéré s’il s’y rend par l’entrée. Ce contrôle vision est tout aussi efficace pour rapidement repérer un décalage du midlaner adverse.

S’il ne devait y avoir qu’une seule ward :

Disposant de peu de ward, se trouvant sur une lane à fort potentiel de kill et subissant une grosse pression de par sa position centrale le midlaner devra faire des choix. Le plus souvent il est intéressant de choisir de jouer d’un seul côté de la map et d’adapter son warding ainsi que son positionnement en fonction.

En se plaçant du côté où il a sa ward le midlaner de l’équipe bleu accroît la distance avec le  côté top de la lane sur lequel il n’a aucune vision et est donc plus safe. Il aura une  longueur d’avance si jamais le jungler adverse tente de ganker. Il est néanmoins important  de jouer prudemment lorsque l’on a aussi peu d’information, une agression sur le  midlaner adverse serait fatale.

Ce warding permet, avec une placement adapté, de bien contrôler le botside de la lane : il  ouvre de nombreuses possibilités aux membres de l’équipe bleu et en ferme à l’équipe  rouge. Il laisse de plus une balise camouflée de disponible au midlaner. C’est une  attitude possible à adopter en solo Q si votre jungler ne vous aide pas à contrôler la lane. À  noter l’absence de ward dans le bush derrière le red buff, prenez garde si votre botlane  ward peu ou mal (drake + tribush).

Comment choisir le côté de la map sur lequel insister ?

Il n’y a pas de recettes magiques, chaque game est différente et unique. Voici quelques éléments qui vous permettront toutefois de prendre les meilleures décisions pour faire la différence. Tout d’abord interrogez-vous :

  •    - Sur quelle lane mon équipe aura le plus gros « kill potential » (contrôles + dégats) ?
  •    - Quand sont les « power spike » de mes mates ?
  •    - Qui dans la partie peut snowball et carry ?
  •    - Quel type de dragon est actif ?
  •    - Est-ce que je peux « out push » le laner adverse et roam ?
  •    - Est-ce que j’ai intérêt à décaler ?

Un warding solide de la midlane sera déjà une grande aide pour l’ensemble de l’équipe, décaler sur les autres lanes n’est pas une obligation pour le midlaner. Un décalage loupé peut se payer très cher : perte de CS voire perte de tourelle. Un midlaner dominant aura intérêt, le plus souvent, à rester sur sa lane et mettre à mal son opposant direct de façon à obliger le jungler adverse à rester à proximité ou forcer le laner adverse à décaler. Les opportunités de « counter gank » ou de « catch » seront nombreuses si la vision est suffisante.

 

Vos commentaires

Pour laisser un commentaire, vous devez posséder un compte et être connecté sur ce dernier.

uta

Le 10/05/2017 à 19:27


C'est long de faire un guide complet mais peut être on pourrai rajouter des timing de ward / gank pour la mid lane. Aussi tu on parle pas du tout de deep warding à la pink : http://puu.sh/vLOsC/960b4b18aa.jpg