Interview de Vae, analyste pour l'équipe Team Vitality

Par Rivac, le 13/03/2017

Vae est un analyste chez Team Vitality, aujourd'hui il nous parle de l'équipe Vitality et de son ressenti. Actuellement, l'équipe est à la troisième place de son groupe et a beaucoup déçu les observateurs. Vae se confie sur la situation de Vitality et sur son rôle dans l'équipe.
Vous pouvez retrouver Vae sur Twitter.

 

Bonjour Vae, peux-tu te présenter à la communauté qui ne te connaît pas et  présenter ton travail au sein de l’équipe Vitality sur League of Legends.

Salut Rivac, moi c'est Vae! Je suis analyste LCS depuis le summer split 2015. Je ne suis pas vraiment connu sur la scène , étrangement je pense être plus connu pour mes commentaires sur les articles Millenium que pour mon travail en LCS.

Je suis "scout analyste" pour Team Vitality. Je travaille essentiellement sur l'équipe adverse. Mon but est de rassembler un maximum d'informations sur l'équipe adverse et de faire un rapport d'idées sur comment contrer le playstyle de l'équipe adverse. Si je fais bien mon travail et que le coach a confiance, il a tous les éléments nécessaires pour gagner son match. La difficulté est de gagner la confiance du coach et de faire appliquer les idées aux joueurs.

Comment es-tu arrivé à devenir analyste LCS et quand est-ce que c’est arrivé ?

Je suis devenu analyste pendant le summer split 2015 pour Gambit. Je cherchais une équipe, car je savais que j'avais des choses à apporter. J'adorais le theorycraft, je lisais plutôt bien la gestion des ressources des équipes en jeu et en draft, je prédisais des changements de meta ou le retour de champions. Quand je regardais des matchs de LCS avec une amie, je disais ce qu'il allait se passer à l'avance. Cette amie me poussait à devenir analyste, pour la petite histoire, au départ, je voulais postuler chez UOL et elle m'a dit un truc du genre "T'es con ou quoi? Chez Gambit Shaunz cherche des analystes et tu veux allez chez UOL? Je vais organiser un rendez vous". Au final, Shaunz, me demande d'analyser UOL (week 4) pour le lendemain. Mon travail n'était pas transcendant, mais je pense que Shaunz a vu le potentiel sachant que c'était mon premier essai et qu'il pouvait comparer mon travail à ce que Moo faisait chez Gambit. Assez rapidement j'ai pris mes marques et j'ai pu produire de bonnes choses, mes remarques apportaient d'autres axes de travail pour Shaunz.

Comment as-tu vécu le changement de structure de Gambit à Vitality, es-tu satisfait de l’organisation et des conditions de travail ?

C'était un bon changement. J'étais un peu une ombre chez Gambit. Quand je suis arrivé chez Vitality, il y a un eu article pour présenter les analystes, si j'ai un souci, je peux facilement en parler avec les owners. J'ai vraiment le sentiment d'être un membre du staff.

Comment se passe une journée en tant qu’analyste chez Vitality ?

Çà dépend du moment de la semaine. Jours de LCS, je regarde les matchs pour me faire une idée sur l'impact des champions dans la partie. Le dimanche, je regarde les replays de l'adversaire, je prends des notes pour moi, c'est assez exhaustif. C'est à ce moment là, que j'évalue les dépendances d'une équipe , un peu comme le Shen de Vizi. Ensuite, relecture des notes et vérifications afin de voir les patterns des équipes et le playstyle. Le but est de répondre à des questions du genre : pourquoi POE brille chez MSF alors que c'était un fantôme chez OG? Que faire pour contrer ça?

Et comment se passe tes interactions avec le coach et les joueurs ?

J’interagis assez peu avec les joueurs. Je ne suis pas "lane analyst" et la partie stratégique est gérée par Irean donc ça limite les interactions.

Parfois je peux parler aux joueurs pour poser des questions sur les matchs up ou voir comment répondre à un pick assez inhabituel qui pourrait être sorti en LCS à cause d'un match en LCK ou un adversaire de la semaine le spam en soloQ. Mais ce n'est pas une pratique que j'apprécie car c'est le meilleur moyen de tomber dans une "draft de joueurs". La plupart des joueurs si tu les écoutes, tu fais 0 ban car ils ont des counter picks pour tous les champions. Puis tu perds la game à 25 minutes contre une équipe qui sait lock -comme Splyce- car une composition uniquement orientée phase de lane, manque de trop de choses dans les autres compartiments du jeu.

Une partie de mon travail est justement de proposer des drafts avec une vision globale et de ne pas uniquement réfléchir en terme de lane. Quel type de composition choisir contre cette équipe? Quels picks sont obligatoires dans ma composition? Quels picks empêchent ma composition de s'exprimer? Pour ça, je n'ai pas forcement besoin des joueurs, entre les EULCS, NALCS et LCK, j'ai toutes les données qu'il me faut pour répondre à ces questions. Puis, il ne faut pas oublier qu'il y a beaucoup de choses réchauffées... Aligner un Renekton contre un split pusher avec un gros kit, on le faisait déjà en S5.

Pour ce Spring Split, beaucoup de changement ont eu lieu que ça soit au niveau des joueurs et au niveau du staff, comment as-tu vécu ces changements et comment tu vis le départ de Shaunz du rôle de coach ?

Le seul changement à mon niveau c'est celui du coach. La présence de Neo à la GH ne m'affecte pas. Lors de l'annonce j'ai vu les choses du bon coté : j'allais travailler avec un nouveau coach, je voulais avoir un nouveau point de vue sur le jeu et mon travail. Le gros changement par rapport à Shaunz, c'est que je ne vois pas mon travail en amont se concrétiser quand je regarde les matchs.

 

L'équipe Team Vitality pour le Spring Split 2017 (Source)

 


En parlant du nouveau coach, comment se passe son intégration avec les joueurs et avec le staff ?

Pour ma part, je vais lui parler comme je parlais à Shaunz.

De nombreux problèmes ont eu lieu lors de votre split, notamment avec le support Hachani as-tu pu discuter avec lui sur les problèmes qui l’ont poussé à finir sur le banc ?

Pas vraiment, je ne suis pas légitime pour ces problèmes, je ne suis pas son coach, ni un coach de vie, ni le manager sur place.

GBM a été recruté à la base pour être jungler, il a remplacé Nukeduck qui a dû jouer le rôle de support après les problèmes avec Hachani, qu’as-tu pensé de ce cinq et est-il plus performant que le précédent et l’actuel ?

J'ai trouvé ça plutôt intéressant en prenant en compte le peu de scrims et le changement brutale de rôle pour Nukeduck.

Penses-tu qu’aujourd’hui une équipe doit prendre au sérieux le recrutement de remplaçant ?

Le recrutement de remplaçants est difficile. Si le joueur est vraiment bon, il va vouloir être titulaire, quitte à jouer en CS . Même si un joueur accepte d'être un vrai remplaçant comme chez SKT. Je ne suis pas sur que ça apporte vraiment à l'équipe. Je ne sais pas si partager le temps de scrims vaut le fait d'avoir 2 joueurs avec un playstyle différent. Il faut aussi prendre en compte, qu'il est encore difficile pour beaucoup d'équipes d'avoir un 5 de départ compétitif. On est encore assez loin de trouver une 6 eme personne pour augmenter ses performances.

Vous êtes actuellement avant-dernier de votre groupe, les phases de playoffs vont être difficile à atteindre voire impossible, comment vois-tu l’avenir de l’équipe pour le Summer Split ? Penses-tu que des ajustements auront lieu ?

Oui, je pense que l'objectif actuel est de conserver la 4th place de notre groupe. Pour les ajustements, je pense qu'il y aura des changements.

Un dernier mot pour conclure cette interview.

Je tiens à remercier Team Vitality pour m'avoir donné les opportunités d'être analyste. Et plus particulièrement Shaunz pour la richesse de nos échanges.

Vos commentaires

Pour laisser un commentaire, vous devez posséder un compte et être connecté sur ce dernier.

Il n'y a pas encore de commentaires. Connecte-toi et sois le premier à en laisser un !