Généralités sur le warding - Brouillon

Par Crème Brûlée, le 02/05/2017

Le « Map Control » est la capacité d’une équipe à contrôler la carte de façon à permettre à ses membres de se déplacer de façon sûre et, à l’inverse, d’empêcher les membres de l’équipe adverse de faire de même. Il s’agit d’une bataille continuelle autour de la vision et dont les atouts principaux  sont les balises de vision et les tourelles. Bien que le support ait un rôle capital à jouer, le «warding» est un effort d’équipe auquel tout le monde doit participer pour que ce dernier soit pleinement efficace. Dans ce dossier, la rédaction de L2P essayera de vous donner les bases théoriques pour comprendre les enjeux d’un bon map control sur League of Legends et vous proposera de nombreux conseils pour remporter la bataille de la vision tout au  long de la partie.

Peu importe le poste que vous occupez, un bon warding et une communication continue sont cruciaux pour faciliter votre laning phase ainsi que celles de vos partenaires. Le but est de contrôler les entrées de la jungle et les objectifs globaux.

Il faut toujours garder à l’esprit que le warding ne fait pas tout, il offre un avantage non-absolu. L’équipe adverse essayera en permanence de le déjouer ou de vous prendre de vitesse. La meilleure des défenses lorsque l’on manque d’information sur les adversaires est de jouer safe, de ne pas dépasser sa moitié de lane. Au contraire, plus le map control de l’équipe sera étendu, plus les timing d’agression seront nombreux.

Pensez à toujours regarder votre minimap avant d’aller warder et interrogez vous :

  •    - Où sont mes adversaires ? Le jungler adverse a-t’il été vu récemment ?
  •    - Où sont mes alliés ?
  •    - Est-ce que je me mets en danger en allant warder ?
  •    - Est-ce le bon moment pour warder ?

Commençons par quelques précisions sur la relique la plus utilisée : le Grand Totem Camouflé (yellow trinket). Ce dernier offre un maximum de 2 balises camouflées qui, au niveau 1, durent 60 secondes et ont un temps de recharge de 180 secondes. Ces statistiques évoluent progressivement en fonction du niveau du joueur pour atteindre au niveau 18 une durée de 120 secondes et un cooldown de 90 secondes. La vision des deux équipes en début de partie est donc à son potentiel le plus bas et les zones d’ombre nombreuses. Il faudra veiller à poser des balises aux moments les plus opportuns, la durée de ces dernières étant largement inférieure à leur cooldown.  Sur le timing du premier gank, un peu avant la minute 3, il sera par exemple inutile d’utiliser  l’une d’elle toplane si le jungler adverse est visible botside et si le midlaner est occupé sur sa lane : il n’y a pas de danger imminent et la ward disparaitrait le temps que le jungler adverse traverse la carte.

Les balises de vision coûtent 75 gold, elles sont un investissement qui vaut le coup d’être défendu lorsqu’on le peut mais qui ne vaut pas de se sacrifier. De même pensez au moment le plus opportun lorsque vous les posez. Une botlane sous pression ne va pas warder de la même façon qu’une botlane dominante ou faisant jeu égal.

D’une manière générale, essayer de profiter de la proximité de vos alliés pour aller chercher de l’information et poser des balises, vous aurez potentiellement du soutien. Éviter les facechecks si vous n’avez pas d’informations sur vos adversaires. Communiquez également un maximum sur la position du jungler adverse lorsque vous l’apercevez (ping + chat si vous êtes rapide pour écrire) et sur l’absence de vos adverses directs en lane.

Nous insisterons donc sur le fait que la vision est un effort collectif et que le map control qu’elle permet un objectif d’équipe. Chaque partie est unique et il n’existe pas de recettes magiques, toutefois, certains emplacements de balises sont régulièrement plus intéressants que d’autres. C’est notamment le cas des entrées de jungle dont le contrôle assure une grande source d’information. Enfin, il sera bon de rappeler que la vision ne garantit en rien la sécurité d’un laner : l’attitude d’un joueur doit toujours s’accorder avec les informations dont il dispose et les timings d’agression réfléchis. Nous avons essayé tout au long de ce guide d’insister sur cette synergie attitude/information, de même que nous vous incitons à sans cesse vous interroger sur la pertinence de vos wards et les moments où les poser afin que vous obteniez les bons réflexes en matière de warding. Obtenir les informations aux meilleures moments et repérer les dangers le plus tôt possible.

Si l'on prend le dossier dans son ensemble nous pouvons compiler les informations et dresser une carte de la vision idéale. Cette dernière est bien entendu un optimum et est techniquement très difficile à atteindre dans la mesure où elle implique que tous les joueurs aient suffisamment de balises disponibles et actives au même moment. Elle permet toutefois de comprendre la logique globale de ce guide et les enjeux de la vision :

Côté blue side, la rivière est contrôlée ainsi que les 4 entrées de la jungle adverse. Les objectifs du  Dragon et du Héraut de la Faille sont eux aussi sous contrôle. Notons qu'à elles seules, les balises 1 et 2 couvrent énormément de terrain. La plante qui permet de jump au  niveau de la botlane est surveillée, un jungler à dash sera de même rapidement contré. Le  principal danger viendrait le plus souvent des lanes ou bien d’une prise de vitesse sur un  gank ou un décalage.

Côté red site, la rivière est contrôlée ainsi que les 4 entrées de la jungle adverse. Les objectifs du  Dragon et du Héraut de la Faille sont eux aussi sous contrôle. Notons qu'à elles seules,  les balises 1 et 2 couvrent énormément de terrain. La plante qui permet de jump au  niveau de la botlane est surveillée, un jungler à dash sera de même rapidement contré. Le  principal danger viendrait le plus souvent des lanes ou bien d’une prise de vitesse sur un  gank ou un décalage.

À noter que si une pink ward est posée en camp adverse (4), la vision conseillée sera automatiquement diminuée. De la communicatione t de la coordination sont requises pour éviter les impairs. La balise 3 semble être la moins handicapante à supprimer. Par exemple, pour prendre de l’information botside à l’emplacement 4 sans trop nuire au contrôle global, une possibilité serait que la botlane prenne à sa charge la balise 2 et le midlaner la balise 1. Cela permettrait au jungler de placer sa balise de vision en 4 et de conserver un avantage solide sur le reste de la carte. Le contrôle de la rivière est une priorité, ne perdez pas de vu que les deep wards sont un bonus et non une obligation.

Ce guide sur la vision en phase de lane sera suivi d’un guide sur l’après phase de lane, les rotations et les objectifs globaux.

 

Vos commentaires

Pour laisser un commentaire, vous devez posséder un compte et être connecté sur ce dernier.

Morsay

Le 18/04/2017 à 21:46


Bon article, par contre je sais qu'on vous le dis souvent mais faudra changer la mise en page, ça influe vraiment sur le nombre de personne qui vont lirent les articles.

R Y U K DEUS

Le 20/04/2017 à 13:31


GENIAL