L'early invade jungle

Par Impétueux, le 27/05/2017

Qui ne s'est jamais fait surprendre par le jungler adverse à peine niveau 2, pour se retrouver à devoir concéder un buff voir le first blood? Dans ce mini-guide, nous allons voir comment réussir un early-invade. Ou du moins, ce qui peut jouer en votre faveur ou défaveur dans un tel scénario.  

 

1ère étape : la prise d'informations avant l'invade

Tout d'abord, la réussite ou l'échec d'un invade dépendent en grande partie d'une chose simple et pourtant négligée par bien des junglers à bas elo: la prise d'informations. Vous avez un besoin vital de savoir où est-ce que votre vis-à-vis commence sa jungle. Si le toplaner ou la botlane adverse arrivent sur la lane avec du retard, il y a de bonnes chances qu'ils aient donné un pull plus ou moins important au jungler. Et vous pouvez alors avoir une idée plus précise de son point de départ. Attendre indéfiniment le jungler à son red sans rien faire alors qu'il a commencé au bleu et vidé la botside avant d'arriver, est une pure perte de temps qui peut avoir des conséquences très lourdes pour votre early et donc pour votre team, sans compter les chances grandissantes que votre invade tourne au vinaigre.

Mieux, vous pouvez avec l'aide de votre team ward la jungle ennemie, mais il y a des chances que cela se transforme en escarmouche si l'équipe ennemie est vigilante, il faut dans ce cas s'intéresser à un invade à 5 niveau 1 (article à venir sur le sujet), ce qui n'a pas grand chose à voir.

 

Le match-up en jungle:

Une fois que vous avez une idée plus précise de l'endroit où se trouve le jungler ennemi, il vous faut savoir si vous êtes capable de le battre en 1v1, mais aussi de le suivre s'il s'échappe ou tente de gagner du temps. Certains junglers se prêtent très volontiers à un early-invade parce qu'ils sont mobiles, possèdent beaucoup de dégâts en early et pourquoi pas du sustain qui leur permet d'invade avec beaucoup de points de vie et de ne pas être forcés de back après-ça.

Quelques junglers ayant un potentiel d'invade intéressant (liste non-exhaustive):

Tous ces junglers ont soit beaucoup de dégâts en early, soit une mobilité permettant de rattraper un fuyard, soit un sustain important, soit les trois. A noter qu'il ne faut pas confondre potentiel d'invade intéressant et potentiel de counter-jungle: Shyvana par exemple est excellente pour counter jungle car elle est capable de clean sa propre jungle très rapidement. Mais elle ne vaut pas Shaco ou Evelynn lors d'un early-invade, pourtant plus lents à clean. Si vous avez à jouer contre un jungler qui doit beaucoup farmer avant d'être efficace et qu'il se trouve être faible en 1v1 au moins en early-game, vous avez tout intérêt à l'invade pour non seulement prendre l'avantage, mais aussi afin de l'empêcher de scale rapidement.

Un exemple typique de jungler que l'on peut invade en early avant qu'il ne devienne une menace: Amumu. Il est facile à tuer en 1v1, n'a pas de possibilité d'escape en dehors de son flash et de son Q qu'il n'aura vraisembablement pas au niveau 2. Les bons counterpicks d'Amumu sont des junglers capables d'aller le chercher sur son terrain en early-game, entre autres.

La meta changeant assez rapidement, nous voyons arriver régulièrement des junglers originaux selon les métas, comme Kog'Maw, Vayne, Malzahar... Le tout est de comprendre que si parmi ces junglers "inhabituels" du moment, certains ont des difficultés à clean et pas vous, alors il faut en profiter. En l'occurence, Vayne et KogMaw ont un early compliqué en jungle. De même, si vous affrontez un jungler tanky comme un Malphite (qui n'est certes pas un jungler d'exception, mais il servira pour l'exemple), il sera bien plus évident de l'invade et le tuer lorsqu'il n'aura stacké ni points de vie ni armure si vous êtes AD, que quelques minutes après. Et au vu de sa vitesse de clean, lui prendre un buff voir le tuer le mettra en grande difficultés.

 


2ème étape : Comment organiser son invade?

  •  Par où passer lorsqu'on invade?

Maintenant que la décision a été prise d'invade, il faut savoir par où passer. Le plus efficace est de prendre le chemin le plus court, qui vous permette de vous dissimuler dans le bush du buff red ou du blue. Cela vous permet d'attendre le meilleur moment pour engager votre adversaire et c'est ce qui fait souvent la différence entre un invade réussi ou raté.

 Chemins d'invade vers les buffs

 
Pendant l'invade:

N'oubliez pas que non seulement le jungler adverse peut vous échapper, mais il peut aussi recevoir de l'aide de son équipe plus facilement que vous n'en recevrez de la votre. A vous l'avantage du match-up et l'effet de surprise (en théorie), mais vous restez en territoire ennemi. Il vous faut donc toujours garder un oeil sur le midlaner adverse ainsi que sur sa botlane. Si pendant votre invade le support SS par exemple, vous risquez d'en faire les frais.

Attachez-vous à attendre le meilleur moment pour attaquer votre adversaire. Par exemple, si vous allez invade le blue et que vous voyez que votre adversaire va être oom, attendez qu'il le soit avant de l'agresser. De même, si votre adversaire est low à son redbuff (ou n'importe quel autre camp) et qu'il compte sur son smite pour le remettre sur pieds, utilisez le votre pour terminer le camp (que vous soyez full HP ou pas) et non seulement vous aurez le buff mais vous l'aurez aussi privé de quelques HP, faisant ainsi une pierre deux coups. Trois coups si vous aviez vous-même besoin de récupérer de la vie.

 

           Si le jungler adverse n'est pas là:

Si, malgré toutes vos précautions vous avez la surprise de ne pas voir le jungler adverse, faites son buff et retournez dans votre jungle. Ce sera toujours ça de gagné, si vous gagnez par exemple 100 PO sur un de ses camps et que lui en perd 100 parce que vous l'avez fait (il s'agit d'un manque à gagner, si vous faites 6 camps + 1 et lui 5 camps vous avez fait 2 camps de plus), cela creuse une différence de 200PO entre vous, ce qui est loin d'être négligeable. Et profitez de l'info pour la communiquer à vos mates: le jungler adverse n'a pas clean la botside et n'a pas gank top, votre toplaner ayant de toute façon freeze la lane sous sa tour? Alors il est sûrement en route vers le bot et c'est une bonne occasion pour votre midlaner de ward le bon bush et d'être vigilant, tout comme le sera votre botlane. Une team avertie en vaut deux.

Pensez à ward derrière le wall du buff que vous êtes en train de voler au cas où le jungler adverse arriverait, cela ne coûte pas grand chose et vous aidera à ne pas vous faire surprendre.

 

           Si vous vous faites invade:

Votre match-up est défavorable, vous avez la pression parce que vous sentez bien le jungler adverse venir vous cueillir? Ce n'est pas une situation idéale, mais vous pouvez éviter de donner votre corps à la science. Employez en partie votre temps à en discuter avec votre team avant l'apparition des deux premiers monstres à 1:40. Si vous commencez côté red, votre support armé d'un targon saura sûrement encaisser une ou deux AA pour vous avant de récupérer ses points de vie sur les premiers creeps de la partie. Côté bleu, aucune méthode n'est idéale et ne remplace une ward bien placée (RIP les anciens loups qu'on pouvait smite pour scouter les environs). Un peu plus tard dans la game, vous pouvez user et abuser de la Fleur Clairvoyante afin de détruire les wards adverses, nécessaires au jungler adverse pour qu'il puisse venir refaire votre portrait de jungler faible, malheureux et abandonné de tous.

Une autre méthode pour réagir à un invade et non pas s'en prémunir, peut-être de... Choisir d'invade vous-même votre adversaire. Une des meilleures manières de battre quelqu'un est d'être imprévisible et de prendre des décisions auxquelles il ne s'attendra pas (Ce n'est pas la même chose que prendre des décisions relevant de la crétinerie!). Si vous êtes Amumu, et que vous êtes sûr que la Evelynn adverse va venir vous chercher à votre red après avoir fait son buff bleu, alors commencez par le buff bleu et filez directement à son red ensuite. Elle prendra votre red, mais vous prendrez le sien et ne concéderez a priori pas de kill. Faites l'inverse si elle vient vous chercher à votre bleu après avoir start au red. Attention toutefois à ne pas vous laisser tuer juste après avec un double-buff sur vous, restez prudent.

Enfin, n'oubliez pas que si vous êtes supposé aider votre team en multipliant les ganks, vous pouvez aussi recevoir de l'aide si vous vous faites agresser. Si votre team est alerte et que vous arrivez à temporiser lors d'un invade, vous pouvez non seulement survivre mais aussi donner un kill à votre team.



C'est terminé pour ce mini-guide, n'oubliez pas que vous ne réussirez pas toujours vos invades et que vous vous ferez parfois surprendre. Ce sera parfois de votre faute, et parfois de la faute de l'adversaire qui peut être tout simplement bon! Servez-vous dans tous les cas de cette expérience positive ou négative pour que vous amélioriez votre façon de gérer cet aspect du jeu et du rôle de jungler.

Article mis à jour pour la saison 7.


Impétueux

 

Vos commentaires

Pour laisser un commentaire, vous devez posséder un compte et être connecté sur ce dernier.

Il n'y a pas encore de commentaires. Connecte-toi et sois le premier à en laisser un !